Les Secteurs qui recrutent au Maroc

Les secteurs créateurs d’emplois au Maroc sont entre autres l’informatique, le BTP, la stratégie relationnelle et le tourisme. Dans le domaine de la stratégie relationnelle, les centres d’appel sont très courants au Maroc. Le marché connaît une constante croissance depuis près d’une dizaine d’années. Plus d’une cinquantaine de centres d’appel se trouvent au Maroc. Ils proposent des emplois offshore apportant des revenus considérables aux employés. Les call-centers délocalisent les activités de service client et de démarchage de clients en raison des avantages fiscaux que le pays permet. Plus de 10 000 postes ont été pourvus et ce chiffre ne cessera sans doute pas de monter en flèche avec le développement de ce système de communication commerciale. Les centres d’appels rapportent beaucoup tant au pays qu’aux sociétés qui s’y consacrent. Ils attirent les jeunes surtout, mais aussi les moins jeunes de par les avantages sociaux qu’ils proposent et le salaire intéressant. S’agissant du secteur du Bâtiment et Travaux Publics ou BTP, il constitue une importante ressource économique au Maroc. Ce domaine d’activité ne cesse de progresser grâce à la multiplication des ouvertures de chantier pour la mise en place d’infrastructures impressionnantes dans le pays tant dans le domaine de l’habitat que dans la branche routière. Ce domaine est porteur pour les marocains puisqu’il fournit des emplois à plus de 20 000 personnes en un semestre et note une croissance constante de 9,3%.
Toutefois, le secteur manque actuellement de main-d’?uvre. Les employés compétents ne sont pas en nombre suffisant par rapport aux offres d’emplois.
Parlant du tourisme, le Maroc est un pays qui présente un charme particulier attirant un bon nombre de vacanciers européens. De par ses atouts touristiques, il peut générer beaucoup d’emplois. Une stratégie globale adoptée en 2010 vise d’ailleurs à donner plus de 600 000 emplois aux marocains dans le domaine du tourisme. Non seulement ce secteur verra une grande ouverture pour l’emploi mais d’autres secteurs s’y rattachant peuvent également en bénéficier. Par exemple le transport. En effet, les infrastructures hôtelières qui accueillent les millions de touristes n’ont aucune raison d’être si les moyens de transport qui iront concourir à les déplacer ne sont pas en place. Il est donc nécessaire de créer des emplois dans ce milieu. Atteindre cet objectif est un vrai défi dans la mesure où la qualification du personnel est déficitaire. Heureusement, plusieurs établissements de formations ont été mis en place afin de pallier au problème. En outre, le tourisme marocain n’a pas été affecté par la crise mondiale donc il est favorable à la création d’emploi. L’informatique est un secteur clé favorisant la création d’emplois au Maroc. Pour Internet par exemple, plus de 7 millions de personnes se connectent sur la Toile dans ce pays. Selon des sondages, ce chiffre est constitué de près de 80% des diplômés de l’enseignement supérieur. Plusieurs métiers offshore dépendent de l’utilisation d’Internet. La Toile peut également fournir du travail à bon nombre de gens, rien que pour l’entretien des sites de société. D’après une étude, 40% des sociétés disposent d’un site web dans le pays. Aussi, les emplois à pourvoir dans ce domaine sont nombreux.
Par contre, l’utilisation massive des technologies de l’information et de la communication génère aussi beaucoup d’emplois. De nouveaux métiers viennent pour administrer les réseaux, réparer les pannes informatiques ou encore administrer les sites Internet. L’informatique est encore en pleine expansion au Maroc, il peut générer plusieurs milliers d’emplois en quelques temps. Ces secteurs ne sont pas les seuls à pourvoir des emplois par milliers, plusieurs autres domaines peuvent aussi en générer dans le pays.