Les secrets d’une bonne candidature

Les secrets d’une bonne candidature se trouvent dans un Curriculum Vitae et une lettre de motivation bien rédigés. Outre les formations de base, il faut savoir adopter une méthode d’approche spéciale pour arriver à se démarquer des autres postulants. Le CV est le premier lien entre l’entreprise et le candidat. Le chercheur d’emploi doit y mentionner le bilan professionnel qui relate son parcours, ses expériences ainsi que ses compétences. Ce sera plus facile, par la suite, de déceler les offres d’emploi qui seront les mieux adaptés à son profil. Il faut savoir attirer l’attention, se mettre en valeur, se différencier et surtout prouver ses mérites. Le CV doit être de plus authentique, facile à lire, structuré et clair. Plusieurs rubriques de base doivent obligatoirement paraître dans ce document, tels l’état civil qui renseigne sur le nom, le prénom, la situation matrimoniale, l’adresse, le numéro de téléphone, l’adresse e-mail et l’âge.

La rubrique mentionnant la fonction comprend le poste que le candidat souhaite occuper. Poursuivre avec la rubrique formation, un chapitre qui relate les diplômes et autres certificats obtenus. Les dates d’obtention de ces derniers doivent également y figurer. Il ne faut pas faire l’impasse sur les acquis professionnels et les domaines de compétence comme l’informatique et les langues. Il en est de même pour les attributions et expériences antérieures. Terminer par les centres d’intérêts qui permettent à l’examinateur d’apprécier les caractéristiques de la personnalité. Il faut savoir qu’il n’y a pas un CV pour tous les postes, ainsi, il doit être rédigé suivant les exigences de chaque proposition. La règle d’or d’un bon CV c’est qu’il est impératif de respecter autant le fond que la forme. Les inspirations pour l’emploi désiré seront exprimées dans la lettre de motivation. Le texte ne doit pas excéder une page et doit avoir une présentation soignée, les fautes d’orthographe sont impardonnables.

Il faut être bref en structurant des phrases courtes. Commencer par mettre le nom et l’adresse de l’intéressé en haut à gauche. Ensuite, mentionner les noms et les coordonnées du destinataire suivis du lieu et de la date, en haut à droite. L’objet de la missive précède la référence de l’offre. La civilité est là pour préciser si la lettre s’adresse à un monsieur ou à une dame. Pour le corps de la lettre proprement dit, il doit être accrocheur en parlant des qualités de l’entreprise d’accueil. Par la suite, il est conseillé de donner une image positive de soi en évoquant les atouts personnels. Ne pas hésiter à vanter ses aptitudes qui correspondent exactement au secteur d’activités ainsi qu’au poste. Dans la conclusion, le but est de susciter l’envie du futur employeur à donner une suite et à organiser un entretien d’embauche, de préférence dans un délai assez court. Éviter l’emploi abusif de la première personne du singulier et la familiarité, mais également avoir de l’assurance dans la rédaction peuvent être un plus. La formule de politesse doit être sobre et jamais banale. Pour décrocher un emploi, il n’est pas nécessaire d’attendre les offres qui apparaissent sur le marché du travail.

L’avancée de la technologie permet actuellement d’anticiper les propositions. Il existe plusieurs sites qui proposent aux personnes désirant trouver un travail, un dépôt gratuit de dossier de candidature sur leur interface. Des millions de recruteurs visitent chaque jour ces espaces virtuels pour dénicher la candidature idéale. L’existence d’une palette importante d’offres d’emplois portant sur divers secteurs est un grande avantage pour les postulants. Il est facile de consulter directement la liste des entreprises qui embauchent dans votre domaine de prédilection, leurs conditions ainsi que le profil exact qu’elles recherchent.