Développement de E-recrutement au Maroc

Internet est le moyen de communication par excellence du troisième millénaire. Il est possible de tout y trouver en un rien de temps. Les gens sont souvent plus à l’aise à pianoter sur leur clavier en différentes circonstances et ce, même pour rechercher un emploi. D’ailleurs, postuler sur Internet ne demande que deux temps trois mouvements. Il suffit d’arriver à trouver l’offre qui correspond le plus à son profil et de poster son dossier de candidature, que les employeurs obtiendront immédiatement.

Le e-recrutement est non seulement bénéfique pour les chercheurs d’emplois mais il l’est également pour les employeurs. Il permet un recrutement rapide et évite les dépenses en publication d’offres. En plus de permettre la publication d’une offre, la location d’un espace entreprise sur Internet permet de bénéficier de conseils et de l’assistance des collaborateurs du site de recrutement. Ces derniers utilisent leur expertise pour l’embauche des meilleurs candidats. Le marché de l’emploi sur le territoire marocain est en pleine croissance grâce au e-recrutement. Une multitude de sites Internet et de portails destinés à l’emploi connaissent un développement exponentiel au Maroc. Les entreprises l’utilisent pour recruter les jeunes diplômés et les cadres, les principaux adeptes de la technologie de l’information et de la communication.

De plus en plus de personnes y ont d’ailleurs recours pour rechercher un emploi. Une moyenne mensuelle de un million de visiteurs et quelques est enregistrée chez les trois principaux sites privés marocains destinés au recrutement en ligne. Ce chiffre laisse imaginer une croissance en flèche encore en perspective du e-recrutement puisque selon des sondages, plus de 7 millions de marocains se connectent quotidiennement sur la Toile. Il y a deux ans, ce chiffre était à 6 millions. La tendance du e-recrutement s’accorde avec les profils les moins courants sur le marché de l’emploi marocain et paradoxalement aux profils en pleine expansion. Il s’agit notamment de la banque, de l’assurance, du BTP et de la distribution. Les trois principaux sites de recrutement marocains recensent quelque 400 000 demandeurs d’emploi contre 1 700 entreprises qui émettent des offres. Le e-recrutement sert de plate-forme réunissant les acteurs du recrutement. D’après une enquête effectuée par un cabinet de recrutement, 96% des gens optent pour Internet en tant que mode de recrutement favori. Le recrutement par le biais de ce moyen de communication du troisième millénaire a encore un grand avenir devant lui malgré son présent développement.

Le milieu offshore présente des métiers d’avenir qui promettent un développement croissant pour l’économie du pays. L’offshoring est l’un des axes stratégiques que le gouvernement marocain a choisi pour développer le pays. L’offshoring est la délocalisation des services en raison d’un plan fiscal avantageux ou d’un savoir-faire pointu. Le service délocalisé le plus connu dans le pays est celui des call-centers. Mais l’on attend incessamment l’émergence des services financiers, les services d’assistance Internet ou encore les services servant à développer des logiciels. Le e-recrutement s’attellera prochainement à promouvoir ces métiers. Selon les remarques des utilisateurs, les sites de recrutement présentent souvent les métiers offshore plus que les classiques.

Ceci est dû au fait que l’entreprise qui recherche ses futurs collaborateurs peut opérer son recrutement à distance. Le système d’emploi offshore est bénéfique pour les marocains puisqu’il fournit un nombre conséquent d’emplois à rémunération intéressante. Il permet aussi un développement intéressant du e-recrutement au Maroc. Le e-recrutement n’en est pas encore à son apogée actuellement. Il est en train de monter en flèche chez les marocains. Il est le meilleur outil de mise en relation des employeurs avec leurs collaborateurs au Maroc en ce moment et pour les prochaines années également.